Vivian Nielsen

Le brisement des flots

Version scénique de Sándor Guelmino et Györgyi Gecsényi, d'après le film de Lars von Trier

Billets en ligne :

janvier
5
vendredi
20:00
février
21
mercredi
20:00

Salle studio
RO
EN
18
1h 40' sans etracte

Bess
Anikó Pethő
 
Jan
Ervin Szűcs
 
Dodo
Gizella Kicsid
 
Le pasteur
Attila Orbán
 
Dr. Richardson
Balázs Bodolai
 
La mère de Bess
Júlia Laczó
 
Terry
Ferenc Sinkó
 
Pitts
András Buzási
 
William
Gábor Viola
 
Le juge
Loránd Farkas
 
Chanteur
Loránd Váta

metteur en scène
Tom Dugdale
 
conseiller dramaturgique
Eszter Biró
 
scénographe-costumier
Carmencita Brojboiu
 
musique de scène
Tom Dugdale
 
assistant du conseiller dramaturgique
Réka Biró, Katalin Deák
 
régie plateau
Zsolt Györffy

Date de la création: 02 avril 2015

Femme naïve et très croyante, Bess devrait aimer Dieu par-dessus tout. Cependant, elle ose aimer Jan, un étranger qu'elle épouse et avec lequel elle mène une vie heureuse. Mais Jan est victime d'un accident affreux, ce qui pousse Bess à faire don de sa personne de plusieurs manières, car elle pense qu'elle pourra ainsi le sauver.
Réalisé par Lars von Trier en 1996, Breaking the waves - dont l'action se déroule dans un village isolé des Highlands - a choqué le monde du film. Les rudes paysages et l'esthétique dénudée soulèvent de nombreuses questions et offrent peu de réponses. Pourquoi tourne-t-on le dos aux plus faibles ? À quel moment la conformité devient-elle étouffante ? La foi n'est-elle pas un sentiment, plutôt qu'un mot creux ?
Je ne me rappelle aucun autre film dans lequel la prestation des acteurs menace avec autant de violence et de grâce de transgresser la cadre cinématographique pour devenir réalité.
 
Tom Dugdale