Les Aveugles

Hommage à Maurice Maeterlinck, Samuel Beckett, Tibor Hajas, János Pilinszky et Pier Paolo Pasolini

Billets en ligne :

février
15
vendredi
20:00
février
27
mercredi
20:00

Spectacle studio sur la grande scène
RO
EN
16
2h sans entracte

Gábor Viola
Loránd Váta
Ervin Szűcs
Rita Sigmond / Kinga Ötvös
János Platz
Csaba Marosán
Gizella Kicsid
Emőke Kató
Melinda Kántor
Éva Imre
Loránd Farkas
Balázs Bodolai
Péter Árus
Csilla Albert

metteur en scène
Botond Nagy
 
scénographe
Carmencita Brojboiu
 
costumier
Erika Márton
 
musique originale
Bence Kónya-Ütő
 
chorégraphie
George Pop
 
images vidéo
András Rancz
 
conseiller dramaturgique
Ágnes Kali
 
conception des lumières
László Erőss
 
assistant du metteur en scène
Emőke Veres
 
régie plateau
Ákos Bocsárdi

Date de la création: 17 mai 2017

Nous, les gens d'aujourd'hui, nous vivons et, en même temps, nous ne vivons pas. Il est très difficile, de nos jours, de dire quelque chose de nouveau. La répétition nous ennuie, tout comme l'objectivité ou la subjectivité.
Tout le long de sa vie, l'homme ne fait que se répéter. Pour nous, les gens, toute notre vie n'est qu'une licitation, surtout sur les traumas des autres.
Ce spectacle ne promet pas et ne se justifie pas. Il ne veut pas être plus que ce qu'il est : un collage. Un collage de l'époque dans laquelle nous nous naissons depuis des millénaires ; un collage de nos maladresses, des monologues parallèles, du besoin d'attention et d'amour de chacun d'entre nous.
L'aveuglement suppose l'absence de la vue, mais nous sommes également aveugles lorsque nous refusons de voir. Le rideau de fumée devant nos yeux peut être également un choix. Personne ne peut remémorer – sans tricher – les lignes qui sillonnent sa paume.
Des figures humanoïdes enfermées dans un espace. Au-delà de cet aspect humanoïde, il ne se passe rien.


– Parfois je rêve que je vois.
– Moi, je vois seulement quand je rêve.