Henrik Ibsen

Peer Gynt

Foto: István Biró

Spectacle studio sur la grande scène

Le vieux Peer
Zsolt Bogdán
 
Le jeune Peer
Ferenc Sinkó
 
Un fondeur de boutons
József Biró
 
Fondeur de boutons–photographe, Un passager étranger, Un personnage maigre
Áron Dimény
 
Aase
Emőke Kató
 
Solveig
Anikó Pethő
 
Ingrid, Une femme en vert, Anitra
Andrea Kali
 
Le vieux troll du Dovre
Ernő Galló
 
La mère de Solveig, Lutin, Aliénée, Voleur, La vieille Solveig
Csilla Albert
 
Paysanne, Bergère d’alpage, Lutin, Danseuse arabe, Aliénée
Andrea Vindis
 
Paysanne, Bergère d’alpage, Lutin, Danseuse arabe, Aliénée
Tünde Skovrán
 
La mère du marié, Bergère d’alpage, Lutin, Danseuse arabe, Aliénée
Enikő Györgyjakab
 
Paysan, Lutin, Un serveur, Directeur de l’asile d’aliénés
Levente Molnár
 
Marié, Un troll courtisan – interprète, Voleur,
Balázs Bodolai
 
Paysan, Lutin, Master Cotton, Le roi Apis
Ervin Szűcs
 
Le père de Solveig, Monsieur Ballon, Huhu
Lehel Salat
 
Le père du marié, Lutin, Herr von Eberkopf, Aliéné, Un cuisinier
Attila Orbán
 
Paysan, Lutin, Herr Trumpeterstraale, Hussein, Apprenti fondeur de boutons
Róbert Laczkó Vass
 
Helga, Un vilain garçon
Hanna Salat

metteur en scène
David Zinder
 
conseiller dramaturgique
András Visky
 
scénographe
Miriam Guretzky
 
costumier
Carmencita Brojboiu
 
conception des lumières
Yaron Abulafia
 
musique de scène
Zsolt Lászlóffy
 
chorégraphie
Melinda Jakab
 
assistant du metteur en scène
István Albu
 
assistant du conseiller dramaturgique
Noémi Krisztina Nagy
 
régie plateau
Imola Kerezsy
 
souffleur
Zsófi Bálint

Date de la création: 02 mars 2008


La pièce nous raconte un voyage long comme une vie, elle nous parle de la découverte et de la perte de notre ego le plus intime, de la lutte entre l'Ego réel et l'autre, virtuel, de l'amour et de la fidélité, de la trahison, de la chute, et - non pas en dernier lieu - de la possibilité impossible de la rédemption. Homme, sois toi-même ! - nous rappelle le nouveau programme de la modernité, mais comment pourrions-nous surprendre cette réalité qui est la nôtre et qui se cache sous une multitude masques d'une diversité innombrable ? Ce moi qui est le tien, n'existe pas, ne le cherche pas - dit le post-modernisme. Dans la personne de Peer Gynt apparaît avec une très grande force et crédibilité tout ce qu'il nous paraît aujourd'hui d'une importance spéciale.