Marin Držić

Dundo Maroje


Spectacle studio sur la grande scène

Dundo Maroje
András Hatházi
 
Maro
Balázs Bodolai
 
Bokčilo
Lehel Salat
 
Popiva
Levente Molnár
 
Pera
Enikő Györgyjakab
 
Đivo
Róbert Laczkó Vass
 
Laura
Emőke Kató
 
La infirmière de Pera
Csilla Varga
 
La infirmière de Laura
Éva Terschánszki
 
Petrunjela
Imola Kézdi
 
Hugo
Loránd Váta
 
Pomet Trpeza
Zsolt Bogdán
 
Tripčeta
Ervin Szűcs
 
Đivulin Lopuđanin
Csongor Köllő
 
Niko
Ferenc Sinkó
 
Pijero
Szabolcs Balla
 
Vlaho
Gábor Viola
 
Sadi
Loránd Farkas
 
Pavo
Attila Orbán
 
Dugi Nos, Capitaine
Áron Dimény
 
Gulisav, Gendarme
Nándor Vetési
 
Grubisa, Gendarme
András Buzási
 
Camillo, Gendarme
Alpár Fogarasi
 
Aubergistes
Tünde Skovrán, Júlia Albert, Júlia Laczó

metteur en scène
Robert Raponja
 
scénographe-costumier
Carmencita Brojboiu
 
conseiller dramaturgique
András Visky
 
musique de scène
Massimo Brajković
 
conseiller chorégraphique
Ferenc Sinkó
 
assistant du metteur en scène
Ferenc Sinkó
 
souffleur
Imola Kerezsy
 
régie plateau
Imola Kerezsy

Date de la création: 01 février 2011

Traduction par Zoltán Csuka
Dundo Maroje est la comédie la plus célèbre et la plus jouée de Marin Držić, auteur comique croate de la Renaissance. La pièce donne une description ironique et pleine d’esprit des dubrovnikois s’évertuant à suivre la dernière mode romaine. L’action se déroule à Rome où un jeune dubrovnikois, Maro, gaspille la fortune de son père pour mener une vie de bohème. La nouvelle de son train de vie léger parvient à son père, Dundo Maroje qui entreprend un voyage à Rome afin de faire revenir son fils à la raison et récupérer la fortune perdue. La comédie abondante en tournures amusantes caricature l’infamie de la surpuissance de l’argent et de la soif du pouvoir en dressant un tableau des rapports sociaux de Raguza à l’époque de la Renaissance. Tout en gardant l’esprit de la comédie plautienne, Držić dresse le portrait d’une multitude de caractères de son époque avec beaucoup d’humour, d’érotisme sophistiqué et de clairvoyance sans merci.