Hanoch Levin

Funérailles d'hiver


Grande salle

Latshek Boboitshek, célibataire
Zsolt Bogdán
 
Alté Bobitshek, sa vieille mère
Endre Senkálszky
 
Shratzia, cousine de Latshek
Kati Panek
 
Rashèss, son mari
József Biró
 
Vélvétsia, leur fille, la mariée
Anikó Pethő
 
Popotshenko, le marié
Balázs Bodolai
 
Tsitskéva, mère de Popotshenko
Hilda Péter
 
Baragontsélé, son mari
Miklós Bács
 
Professeur Kipernaï, vieux garçon
Sándor Keresztes
 
Rosenzweig, sportif croisé sur la plage
Attila Orbán
 
Lishtenstein, sportif croisé sur la plage
Lehel Salat
 
Angel Samuelov, l'ange de la mort
Szabolcs Balla
 
Shahmandrina, moine bouddhiste
Endre Senkálszky
 
Pshoshitsia, jeune fille
Enikő Györgyjakab
 
Un croque-mort
Alpár Fogarasi

metteur en scène
Elie Malka
 
scénographie, costumes et lumières
Bernard Michel
 
sélection musicale des œuvres de Brahms
Jérôme Rigaudias
 
assistant du metteur en scène
Kinga Kovács
 
conseiller chorégraphique
Ferenc Sinkó
 
régie plateau
Péter Mixtay
 
souffleur
Imola Kerezsy

Date de la création: 01 mars 2010

Que feriez-vous si, par malchance, votre vieille tante était morte le jour précédant le mariage de votre fille, un mariage espéré et attendu depuis plusieurs années, et si son fils, votre cousin, venait à minuit vous annoncer la triste nouvelle?
Lui ouvririez-vous la porte, pour ensuite reporter le mariage et aller le lendemain à l’enterrement?
Ou peut-être laisseriez-vous la porte fermée, en refusant la mauvaise nouvelle?
Et si l’orphelin était têtu et frappait à la porte et réveillait toute votre famille, lui ouvririez-vous?
Ou bien prendriez-vous la fuite avec toute la famille, sous la pluie, dans les rues désertes de la ville en sommeil?
Et si votre cousin vous poursuivait, vous ne renonceriez pas quand même?
Ou bien mobiliseriez-vous des forces surhumaines et voleriez jusqu’en Himalaya?
Et s’il vous retrouvait même là-bas, essayeriez-vous de le pousser dans une crevasse, pour en finir avec cette histoire une fois pour toutes?
Marier votre fille ou enterrer votre tante? C’est là la question!
(Fragment du cahier de salle de la première mondiale, Israel, 1978)